SANLes conférencesLES CONFÉRENCES 2001-2002 > Astronomes et marins au siècle des Lumières Contacts Zone adhérents

En raison des contraintes fluctuantes liées au COVID-19, chaque conférence est susceptible d'être modifiée, que ce soit par le lieu, la date, la capacité de la salle voir une annulation. La Société d'Astronomie de Nantes fait son possible pour maintenir ce cycle de conférences mais doit aussi répondre aux obligations réglementaires et des propriétaires des lieux. Nous vous conseillons de vérifier régulièrement notre site Internet pour avoir les dernières informations sur le déroulement des soirées.

Le port du masque sera obligatoire, chacun doit apporter le sien.

Astronomes et marins au siècle des Lumières

par Guy BOISTEL

Conférence du Mercredi 23 janvier 2002 à 21 h, à la salle Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes (124 places)



Au cours du XVIIIe siècle, la Marine française se dote de règlements et de structures destinés à l'instruction scientifique de ses personnels. Alors qu'en 1722, Fontenelle et Jacques Cassini n'en privilégiaient aucune en particulier, les astronomes et les mathématiciens de l'Académie Royale des Sciences sont divisés sur les méthodes de détermination des longitudes en mer au milieu du XVIIIe siècle. Plusieurs "écoles" s'affrontent. L'abbé Lacaille à l'issue de son voyage au cap de Bonne-Espérance (1750-1754) préconise de s'adapter au niveau d'instruction des marins. D'autres comme le nantais Pierre Lévêque s'inspirent des idées du chevalier de Borda qui exige un haut degré d'instruction en mathématiques. C'est aussi sans compter sur les tensions qui règnent dans la Marine que les savants français tentent de répandre l'astronomie nautique.