SANLes conférencesLES CONFÉRENCES 1998-1999 > Les marins et la longitude à l'heure de la lune Contacts Courriel Zone adhérents

Les modalités sanitaires à ce jour impliquent la présentation d'un passe sanitaire.

Port du masque obligatoire ou non selon les consignes locales à la date de la conférence (chacun doit apporter le sien).

Les marins et la longitude à l'heure de la lune

par Guy BOISTEL

Conférence du Jeudi 21 janvier 1999 à 21 h, à la salle Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes (124 places)



Pour des raisons commerciales et de sauvegarde des bâtiments et des équipages, la recherche de la longitude est un problème crucial au XVIIe et XVIIIe siècles et constitue le décor d'aventures cocasses ou malheureuses. La rapidité du mouvement de la Lune offre aux astronomes et érudits, alléchés par les prix proposés par les grands souverains, des voies de recherche à l'origine du développement de la mécanique céleste. En quoi consistent les méthodes lunaires de détermination des longitudes et quels en sont les inventeurs ? Quel accueil les marins réservent-ils à ces méthodes jusqu'à la mise au point du chronomètre de marine à l'aube du XIXe siècle ?