Les modalités sanitaires à ce jour impliquent la présentation d'un pass sanitaire et le port du masque obligatoire (chacun doit apporter le sien).

La terre dans la tourmente solaire

par Michel BLANC

Conférence du Vendredi 12 décembre 1997 à 21 h, à la salle Le Bretagne



Aurores boréales et orages magnétiques sont connus depuis plusieurs siècles mais ce n'est que depuis l'ère spatiale que leur nature a pu être élucidée. On sait aujourd'hui que la haute atmosphère du Soleil en expansion engendre le vent solaire : un jet d'ions et d'électrons qui heurte le champ magnétique terrestre et forme la magnétosphère. Aurores, orages magnétiques et ceintures de radiations se produisent aux frontières de cette dernière. L'étude des relations Soleil-Terre, qui soulève d'importantes questions scientifiques, relève de la physique des plasmas. Ces interactions conditionnent aussi le milieu ténu mais agressif dans lequel évoluent les véhicules spatiaux. Leur étude fait l'objet d'un important programme de recherche internationale impliquant de grands instruments au sol et dans l'espace. L'Europe y est fortement impliquée avec de puissants radars sondant l'ionosphère polaire à partir du sol tels qu'EISCAT et dans l'espace avec les programmes SOHO et CLUSTER.